Coup de Coeur Coquelicot

Le printemps de Vibramonde

L'entretien qu'Oprah Winfray a eu avec Nelson Mandela

Une belle illustration de ce que l'on peut faire de nos rencontres en dépit d'une histoire douloureuse.

Traduction sous la vidéo.

 

Traduction

 

Oprah Winfrey

Comment un homme, que son oppresseur a emprisonné pendant 27 ans, peut ressortir de cette expérience avec un cœur qui est prêt à pardonner et à embrasser et non un cœur de pierre, un cœur froid ? Comment échapper à l’amertume ?

 

Nelson Mandela

Bien. Lorsque je pense au passé, aux types de choses qu’ils ont fait, je me sens en colère. Le temps sur terre est limité. Vous devez essayer d’utiliser ce temps dans le but de transformer votre pays en ce que vous désirez qu’il soit. Vous avez donc à chasser de votre âme toutes les visions négatives, en débarrasser votre système sanguin et concentrer votre attention sur les choses positives. Je voulais que Mandela soit connu pour ce qu’il savait, en tant que témoin. Ce n’était pas la contribution d’un individu qui allait mener à la libération et à la transformation pacifique du pays. À ma sortie, ma première tâche était de détruire le mythe pouvant laisser croire que j’étais quelque chose d’autre qu’un être humain ordinaire.

 

Oprah Winfrey

J’avais dit que vous étiez l’homme le plus humble que je n’avais jamais rencontré. Je vais vous confier que quand M. Mandela est arrivé, il a demandé quel était le sujet de l’émission d’aujourd’hui ? Le producteur lui a alors répondu : « Nelson Mandela. Vous êtes le sujet de l’émission d’aujourd’hui. » Non seulement vous êtes modeste, mais vous êtes un homme très humble. Parce que c’est là la caractérise qui se dégage le plus de votre personne et parce que vous êtes un véritable artisan de la paix, je voulais vous demander, pour nous qui ne dirigeons pas des pays, mais orientons seulement nos vies et celles de nos familles, comment pourrions-nous acquérir sens de la vérité et aptitude à la réconciliation avec nous-mêmes,  et devenir des hommes de paix. Comment y parvenir ?

 

Nelson Mandela

La première des choses est d’être honnête envers soi-même. Il est impossible de transformer la société si aucun changement n’est opéré en soi. La transformation de soi est donc l’arme majeure. Dans ce processus de transformation, il faut se rendre compte que tout le monde veut la paix. Cependant, l’humilité est l’une des plus importantes qualités qu’on puisse avoir. Si vous êtes humble et amenez les gens à réaliser que vous n’êtes pas une menace pour eux, alors ils vous embrassent.

 

« Ici, l’on apprend l’art de la rencontre ».

(Albert Jacquard)

 

« On ne naît pas métis, on le devient ».

(Mariama Samba Baldé)

 

« Toute civilisation est née d'un métissage oublié (…) ».
                   
(Henri Lopès)

 

L’Homme : « cet être capable de rencontrer l’autre et, par conséquent, capable d’être plus que lui-même ».
             
(Albert Jacquard)

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Vibramonde (Rencontres & Créations)